Bordeaux : Cagoulés et armés, des dizaines de jeunes de bandes rivales se sont affrontés dimanche soir

·1 min de lecture

VIOLENCES URBAINES - Sur les treize personnes interpellées dimanche soir après une violente rixe entre des jeunes du quartier des Aubiers et de Chantecrit, huit ont été déférées devant la justice, et cinq seront jugées en comparution imémdiate ce mercredi

Cinq jeunes majeurs seront jugés ce mercredi en comparution immédiate au tribunal judiciaire de Bordeaux, tandis que trois mineurs ont été présentés à un juge des enfants mardi après-midi, après un affrontement entre bandes rivales qui a éclaté dimanche soir à Bordeaux. En tout, treize personnes âgées entre 14 et 20 ans avaient été interpellées.

Vers 18h30 ce dimanche, alors que le match des Girondins de Bordeaux contre Lens venait de s’achever au stade Matmut Atlantique, un appel au 17 avisait les policiers d’une rixe importante entre jeunes du quartier Chantecrit et des Aubiers, du côté de la rue Lucien Faure dans le quartier des Bassins à Flot.

« Les forces de police ont dû faire usage du matériel de maintien de l’ordre avant d’intervenir »

« Profitant de la présence du dispositif de sécurité mis en place pour le match de football, les effectifs de police se rendaient sur place et assistaient à une rixe de plusieurs dizaines de jeunes cagoulés et armés d’armes de fortune », explique le parquet de Bordeaux à 20 Minutes. Parmi les armes on trouve pêle-mêle machette, barres de fer, matraques et bâtons. « Les forces de police ont dû faire usa(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Clermont-Ferrand : Après un délit de fuite, un homme soupçonné d’avoir attaqué les policiers
Le Havre : Une fourgonnette poursuivie, visée par des tirs et braquée en pleine rue
Var : Un petit village victime de dégradations, d’incendies et de cambriolages à répétition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles