"Boomers", affaire Sarah Halimi : la campagne de Julien Bayou entre couacs et contradictions

·1 min de lecture

À travers des affiches de campagnes appelant à voter contre les " boomers " et dénonçant nommément des personnalités publiques non politiques, la tête de listes EELV pour les élections régionales en Île-de-France Julien Bayou s'est embourbé dans l'image d'un militantisme clivant, à rebours de la posture de rassemblement que tiennent habituellement les candidats.

" Je suis convaincu que c'est autour de l'écologie qu'on peut rassembler ", s'exclamait le député européen EELV Yannick Jadot début avril sur le plateau de BFMTV. Un message que Julien Bayou n'aurait pas entendu ? La tête de liste Europe Écologie Les Verts (EELV) aux élections régionales en Île-de-France a en effet provoqué un micro-scandale en dévoilant vendredi 23 avril des affiches électorales dont le caractère clivant en a choqué plus d’un.L'intention est louable : mobiliser les abstentionnistes. Mais pour ce faire, le secrétaire national d'EELV a choisi d'ériger des personnalités publiques ou des pans entiers de la population en épouvantails. " Gérald Darmanin, lui, a prévu d’aller voter ", proclame ainsi l'une des affiches, dont le modèle se décline avec d'autres cibles, comme le philosophe Alain Finkielkraut ou le polémiste Éric Zemmour, mais aussi les chasseurs, les " fachos " ou encore, plus surprenant, les " boomers ". Comprendre : ceux qui sont nés durant le baby-boom ou, en d’autres termes, les personnes âgées. " Le but est simple ", nous explique Bruno Cautrès, chercheur en sciences politiques...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer

1939 : il y a 80 ans, les masques obligatoires

Rentrée obligatoire le 22 juin : la reculade de Jean-Michel Blanquer sur les précautions sanitaires

Selon l'ONU, 80 millions de personnes ont été déplacées par les conflits dans le monde en 2019, un record