Boomerang (France 3) - Tatiana de Rosnay, l'auteure du roman, surprise par le choix de Laurent Lafitte pour incarner Antoine

·2 min de lecture

Une famille décomposée

"Plus longtemps on tourne le dos aux choses douloureuses, et plus elles vous reviennent dans la figure, comme un boomerang. " Pour son troisième film, François Favrat (Le Rôle de sa vie, La Sainte Victoire) s’intéresse aux secrets de famille, un thème qui lui tient à cœur pour y avoir été confronté. Comme le héros, Antoine, incarné par Laurent Lafitte, il a voulu mettre au jour des vérités cachées. Ce qui lui a valu d’être considéré comme le vilain petit canard par certains de ses proches. "J’ai découvert que beaucoup de gens souffrent de ces non-dits qui finissent par créer des conflits. " Si François Favrat s’est en partie appuyé sur son vécu, il s’est aussi inspiré de Boomerang, le best-seller de Tatiana de Rosnay, paru en 2009 : "Je cherchais un livre sur ce sujet, et ma libraire m’a conseillé le roman de Tatiana. Je l’ai lu d’une traite. J’ai tout de suite vu comment je pouvais l’adapter et m’emparer de cette histoire, qui n’est pas celle de ma famille ", précise-t-il. Le cinéaste n’a pas hésité à supprimer des personnages et à resserrer l’intrigue sur la quête d’Antoine. Avec l’aval de la romancière : "J’avais lu le scénario et je savais que ce ne serait pas un banal copier-coller, précise Tatiana de Rosnay. Dès les premières images, j’ai découvert à quel point cela sonnait juste. "

À lire égal... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi