Booba explique sa guerre contre les influenceurs : ses 10 punchlines contre ce "monde de merde"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La guerre entre Booba, Magalie Berdah et les candidats de télé-réalité n'est pas près de s'arrêter. Ce vendredi 29 juillet, le rappeur a expliqué son combat dans une interview accordée à Libération et semble plus déterminé que jamais. "Leurs émissions me donnent envie de vomir", B20 ne peut pas être plus clair, quand il parle de son dégoût pour la télé-réalité. "Un jour, l'un d'eux, Marc Blata, est parti en croisade contre moi pour une histoire de fausse montre qu'on m'avait prêtée", explique-t-il. Voilà donc d'où part sa fronde contre les influenceurs. Quand on l'attaque, le Duc contre-attaque.

"Magali Berdah, la reine de la futilité"

"J'explorais le monde de merde des influenceurs. J'ai découvert le rôle de leur pseudo manageuse, Magali Berdah, la reine de la futilité. Ça m'a donné envie de creuser pour comprendre. Comprendre pourquoi des milliers d'internautes les accusent d'escroquerie" raconte celui qui est aussi en guerre contre Vald.

Le Robin des bois des temps modernes

Récemment, Booba s'est fait fermer son compte Instagram, ce qu'il ne comprend pas : "Je dénonce les escrocs, on ferme mon compte au lieu de les empêcher de voler". "Quand je suis parti en guerre et que j'ai dévoilé leur système, ils ont commencé à signaler mes comptes dans tous les sens. Je les ai ciblés, c'est vrai, mais pour les arnaques manifestes qu'ils...

Lire la suite


À lire aussi

Glee : l'actrice Amber Riley furieuse contre certains fans, "arrêtez cette merde"
Anaïs Camizuli sature du monde "hypocrite" des influenceurs : "Si vous vous sentez visé, vous avez raison"
Les Animaux Fantastiques 3 : Dumbledore en guerre contre Grindelwald, bande-annonce spectaculaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles