Bonus/Malus écologique 2023, ce qui change au 1er janvier

Bonus/Malus écologique 2023, ce qui change au 1er janvier-Les seuils de bonus malus écologique vont encore évoluer au 1er janvier 2023.
Bonus/Malus écologique 2023, ce qui change au 1er janvier-Les seuils de bonus malus écologique vont encore évoluer au 1er janvier 2023.

C’est désormais une habitude pour les automobilistes français, le nouveau barème du Bonus/Malus écologique entrera en vigueur au 1er janvier 2023. En voici les détails.

Alors que les prix de l’essence et du gasoil ne cessent de jouer le yoyo, que les primes d’assurance explosent, ainsi que le coût de l’entretien, il faudra désormais compter sur les nouveaux seuils de bonus et malus écologiques. Le seuil de rejets de CO2 va donc encore baisser de 5 grammes par an. Les nouvelles prises de commandes à partir du 1er janvier 2023 seront donc particulièrement attentives au nouveau seuil fixé à 123 grammes de CO2 pour un montant de Malus minimal fixé à 50 €. Pour les voitures émettant davantage de 225 grammes de CO2 par km, ce sont désormais 50 000 € de Malus écologique qu’il faudra débourser. Dissuasif !

Les voitures électriques toujours privilégiées

Pour y échapper, il faudra donc s’offrir une voiture électrifiée, mais ici aussi, le barème est modifié. Le Bonus maximal va chuter de 1 000 € pour les voitures électriques vendues moins de 47 000 €, et se limiter désormais à 5 000 €. Les voitures électriques vendues entre 47 000 et 60 000 € ne bénéficieront désormais plus que de 1 000 €. En revanche, la messe est dite pour les voitures hybrides rechargeables PHEV, qui ne disposeront plus du moindre Bonus. Pour ceux qui souhaitent investir dans une voiture à hydrogène, c’est un bonus de 1 000 € qui sera appliqué, même pour des voitures vendues à plus de 60 000 €. Enfin, les pro... Lire la suite sur mobiwisy.fr