Les bons gestes du quotidien quand on a de l'arthrose

·1 min de lecture

La douleur provoquée par certains mouvements est parfois due à un manque de souplesse. Les articulations sont raides et l'absence d'exercice pendant ces longs mois de confinement n'ont guère amélioré les choses. Pour savoir si vous êtes "très souple", "suffisamment souple" ou si le travail de la souplesse doit devenir votre priorité, voici 3 tests à faire chez vous.

Pour juger la souplesse du bas du corps

Souvent utilisé dans les études scientifiques pour juger de la souplesse des muscles du bas du dos et des ischio-jambiers (à l'arrière de la cuisse), voici le test "sit and reach" ("s'asseoir et atteindre", en anglais).

Comment faire ?

En position assise au sol, jambes tendues, pieds légèrement écartés et orteils relevés vers le plafond, effectuez lentement une flexion du tronc en avant, les doigts tendus, pour essayer de toucher ou de dépasser ses orteils. Puis maintenez la position de flexion maximale pendant 3 secondes.

Comment interpréter le test ?

  • Si les doigts dépassent les orteils : la souplesse est excellente.

  • S'ils touchent les orteils, elle est suffisante.

  • Si les doigts ne touchent pas, mais sont assez proches (à moins de 3 cm des orteils), il faut travailler sa souplesse. • Si les doigts sont à plus de 3 cm des orteils, la souplesse est trop faible ; la travailler doit être une priorité.

À noter : si l'on arrive à toucher ses orteils quelques centièmes de secondes sur un élan, ce n'est pas bon !

Pour évaluer la souplesse du tronc

Le "test (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19, les chiffres en France ce 21 novembre : 4 493 patients en réa, 17 881 cas en 24h
Covid et nicotine : une étude va évaluer son efficacité en prévention de l'infection
Covid-19 : le R0 est inférieur à 1 dans toutes les régions
Covid-19 : le Remdesivir est déconseillé par l'OMS
Pourquoi certaines personnes sont-elles plus frileuses que d'autres ?