"Des bons d'achat de 100 euros pour se faire vacciner" : Philippe Juvin surprend chez Léa Salamé

·1 min de lecture

Le casse-tête de la vaccination semble terminé : il reste des doses, des rendez-vous, mais presque plus personne pour se faire vacciner. L’administration des premières doses de vaccin contre le Covid-19 stagne. Faut-il, comme aux Etats-Unis, faire une offre vaccinale : un vaccin reçu pour un billet donné ? Au micro de Léa Salamé sur France Inter ce mercredi 7 juillet, le maire Les Républicains de la Garennes-Colombes, Philippe Juvin, surprend. "Peut-être faut-il donner des incitations ? Peut-être qu’il faut donner des bons d’achat de 50 euros, de 100 euros, c’est une manière de s’en sortir et ça marche aux Etats-Unis."

Pourtant, ce chef des urgences de l’hôpital Georges-Pompidou l’avoue "j’étais complètement opposé à ça il y a quelques mois, et puis finalement, je me dis que ça marche." La raison ? Les jeunes sont particulièrement sensibles au virus, et ces incitations influeraient à se faire vacciner. "On donne des bons d’achat de 50 euros aux jeunes, les 12-17 ans. Parce que je vous rappelle que les 12-17 ans (…) ont un fort réservoir de virus, il faut vraiment qu’ils se fassent vacciner." Le médecin le rappelle, en Grande-Bretagne, ce sont bien les jeunes, entre 12 et 30 ans qui sont les plus touchés par le nouveau variant "Delta" du coronavirus. Cette méthode pourrait-elle être appliquée en France ? Cela demanderait un déblocage de fond.

Les Etats-Unis, qui proposent cette méthode d’incitation, étaient jusqu’ici fortement touchés par l’épidémie. Depuis quelques semaines, le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Ingrid Chauvin : gros coup de chaud sur un shooting
"Il n'y a rien" : pourquoi les avocats de Cédric Jubillar demandent sa libération
Jodie Foster et la présidence de Donald Trump : "J'ai vécu 4 ans difficiles"
PHOTO - Estelle Lefébure : été studieux en maillot de bain
PHOTO - Euro 2021 : Carla Bruni, une supportrice de choc pour l'Italie !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles