Bonnes feuilles : « L’Europe : changer ou périr »

La crise sanitaire du Covid-19 restera dans l'histoire comme la première vraie crise mondialisée : pendant deux mois du printemps 2020, 7,5 milliards d'humains dans 192 pays ont parlé et souffert de la même épreuve, les écrans et la « visio » ont remplacé les déambulations dans le monde réel, tous les médias ont publié des unes pratiquement identiques et oublié les autres atrocités du monde, la mondialisation de l'économie s'est contractée à plus de 80 %, l'inquiétude et l'incertitude sont devenues les ingrédients d'une sidération planétaire : un moment de parfaite communion universelle, remarquable si elle n'était aussi tragique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles