Bonnes feuilles : « La forêt vierge d’Amazonie n’existe pas »

Pendant la quasi-totalité du XXe siècle, on a considéré l'Amazonie comme une forêt tropicale uniforme et vierge. Elle n'aurait ainsi été peuplée que d'indigènes indigents, soumis depuis des temps immémoriaux aux caprices de la nature. Selon la théorie de l'écologie culturelle, l'environnement forestier tropical, perçu a priori comme hostile et défavorable, aurait ainsi décidé des degrés culturels et de progrès humains.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles