Bonnes feuilles : « La fabrique de l’addiction aux jeux d’argent »

Dans un article intitulé « Dark nudge dans les jeux d'argent » Philip Newall a étudié les publicités pour des bookmakers anglais : il montre comment ceux-ci mettent en avant systématiquement des paris complexes, afin d'inciter les joueurs à miser de façon bien plus risquée qu'ils ne le feraient normalement. La raison : les probabilités de victoire sont bien moins importantes pour le joueur et les cotes moins intéressantes. Par exemple, « victoire de Manchester et les deux équipes marquent » plutôt que « victoire de Manchester ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles