Bonne nouvelle, une étude suggère que le port du masque pendant le sport est sans danger

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Asian Young fitness sport woman running and she wears a mask for protective Dust and pollution and protection flu virus, influenza, coronavirus on city

Le port d'un masque protecteur n'a qu'un effet modeste sur la capacité des personnes en bonne santé à faire de l'exercice de manière intense.

Les salles de sport vont-elles bientôt pouvoir rouvrir ? Fin février, la ministre des Sports Roxana Maracineanu avait évoqué la possibilité de la reprise du sport en intérieur grâce à la conception de masques sportifs qui permettent "une meilleure respirabilité". Un nouvel équipement qui ne devrait pas causer d’effets désagréables aux sportifs.

Selon une étude publiée dans l'European Respiratory Journal, le port d'un masque protecteur n'a qu'un effet modeste sur la capacité des personnes en bonne santé à faire de l'exercice vigoureux. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont effectué des tests sur la respiration, l'activité cardiaque et les performances physiques dans un groupe de 12 personnes. Tous utilisaient un vélo d’exercice avec et sans masque de protection. Les chercheurs ont mesuré leur respiration, leur fréquence cardiaque, leur tension artérielle et les niveaux d'oxygène dans leur sang.

Si des différences existent dans certaines mesures entre le port ou non du masque, les chercheurs rapportent que leurs résultats n'indiquent aucun risque pour la santé. Cela suggère que les masques pourraient être portés en toute sécurité pendant un exercice intense par exemple dans une salle de sport. "Nous savons que la principale voie de transmission du coronavirus se fait via des gouttelettes dans le souffle et il est possible que respirer plus fort pendant l'exercice puisse faciliter la transmission, en particulier à l'intérieur. La recherche suggère que le port d'un masque peut aider à prévenir la propagation de la maladie mais il n’existe aucune preuve claire indiquant si les masques peuvent être portés en toute sécurité pendant un exercice vigoureux", résume le Dr Elisabetta Salvioni du Centro Cardiologico Monzino, IRCCS, Milan (Italie).

VIDÉO - Covid-19 : des masques de sport bientôt commercialisés ?

Trois séries de tests d'effort

Dans cette étude, les chercheurs ont travaillé avec un groupe de volontaires sains de six femmes et six hommes. Chaque personne a participé à trois séries de tests d'effort. Résultats ? Un petit effet a été remarqué chez certains porteurs de masque. Par exemple, il y a eu une réduction moyenne d'environ 10% de leur capacité à effectuer des exercices. Selon les résultats, cette réduction était probablement due au fait qu'il était légèrement plus difficile pour les volontaires d'inspirer et d'expirer à travers les masques.

"Cette réduction est modeste et, surtout, elle ne suggère pas de risque pour les personnes en bonne santé qui font de l'exercice avec un masque facial, même lorsqu'elles travaillent à leur plus grande capacité. Cependant, nous ne devons pas supposer qu'il en va de même pour les personnes souffrant d'une maladie cardiaque ou pulmonaire. Nous devons faire plus de recherches pour étudier cette question", conclut cette étude.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :