BD : Emmanuel Guibert, Grand Prix 2020 à Angoulême, présente son exposition "En bonne compagnie"

Laurence Houot
·1 min de lecture

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, scindé en deux cette année pour cause de crise sanitaire, a remis dans un premier temps le 29 janvier ses Fauves et présenté l'exposition Emmanuel Guibert, en bonne compagnie, "trait d'union entre les deux volets d'une 48e édition un peu particulière". Grand Prix 2020, ce pionnier de la "nouvelle bande dessinée", auteur d'albums cultes comme Le Photographe (2008 pour l'intégrale) ou La Guerre d’Alan (L'association, 2002-2008), dévoile dans cette exposition une partie de son travail jusqu'ici jamais montré au public, et convie ses amis artistes en leur consacrant à chacun un espace en forme d'hommage.

>> Emmanuel Guibert, Grand Prix d'Angoulême 2020

L'exposition devait ouvrir ses portes le 30 janvier, elle ouvrira quand les conditions sanitaires le permettront et durera jusqu'au 27 juin 2021, date de clôture du deuxième volet du festival.

Une enfance dans les livres

Emmanuel Guibert se prête de bon cœur à l'exercice de la visite guidée. Masque sur le nez, il commence devant l'image dessinée pour illustrer le catalogue l'exposition : un enfant menton sur le genou, plongé dans la lecture d'une bande dessinée. Une image de lui-même petit garçon, dans les années 70. "J'ai encore en mémoire ce goût de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi