La Bonne épouse (France 3) : Pour son rôle, Juliette Binoche s'est inspirée... du catalogue La Redoute !

·1 min de lecture

L’ÉCOLE DES FEMMES

À l’école ménagère Van der Beck, les jeunes filles apprennent à devenir de parfaites maîtresses de maison, entendez les bonnes de leurs futurs époux. Sept piliers régissent l’enseignement. Voyez le numéro 1 : "La bonne épouse est avant tout la compagne de son mari, ce qui suppose oubli de soi…" Le 7 concerne le devoir conjugal, "parfois une joie, souvent une contrainte" ! Dans la France gaullienne, il existait plus de mille institutions de ce genre. Mai 68 les fit vite disparaître.

POUR JULIETTE

Le réalisateur et scénariste Martin Provost (Séraphine) a écrit le rôle de Paulette Van der Beck pour Juliette Binoche : "Juliette, c’est la générosité même." Avec une voix haut perchée, l’actrice est aussi irritante que touchante en cerbère zélé du patriarcat qui l’étouffe elle-même. De la soumission à l’émancipation, la comédienne livre un grand numéro de comédie, qu’elle a préparé, confie-t-elle, en consultant le catalogue 1967 de La Redoute : " J’ai imité toutes les poses de bonne présentation ! "

À lire également

"Atterrée par la bêtise" des César, Juliette Binoche tacle violemment la cérémonie

UNE JOYEUSE TROUPE

En no... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles