« Bonjour le massacre » : Caroline Margeridon taclée physiquement par son ex-ami Pierre-Jean Chalençon

·1 min de lecture

Le temps n'est pas au beau fixe parmi les acheteurs d’Affaire conclue. Au cours de l’émission du 18 mars diffusée sur France 2, le célèbre acheteur Julien Cohen a révélé qu'à 53 ans, il s’apprêtait à être grand-père pour la première fois, et il opté pour le ton de l'humour pour l'annoncer : « Quarante ans, c’est jeune pour être grand-père, je suis désolé ! » Sa consœur Caroline Margeridon n’a pas hésité à lui répondre par une pique sur ses cheveux gris, que ce dernier a pris avec légèreté. Celui qui, en revanche, n’a pas manié l’humour avec beaucoup de délicatesse, est Pierre-Jean Chalençon. Lui qui a été remercié de l'émission à succès à la suite d'une polémique au sujet de Dieudonné a réagi sur Twitter dès le 19 mars, par une violente remarque sur son ancienne amie : « Julien lui n’a pas été la victime d’un chirurgien esthétique… lol bonjour le massacre !!! »

La remarque sexiste de celui qui fut son ami n’a sûrement pas ému Caroline Margeridon outre mesure, car elle a toujours assumé son recours à la chirurgie pour amoindrir les effets de l’âge. Invitée le 4 septembre 2020 dans l’émission L’Instant de luxe de Non Stop People, l'intéressée a souhaité mettre fin aux remarques qui affluent régulièrement dans les commentaires de sa page Instagram. Sans tabou, elle a déclaré : « J’ai attaqué le botox quand je devais avoir environ 35 ans. » Et elle n’a visiblement jamais regretté ce petit coup de pouce puisqu’elle a jugé que ces injections, « c’est le pied ! ».

L’acheteuse de France (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Charles et Camilla plus amoureux que jamais : la photo du bonheur
Megxit : Meghan Markle avait compris qu'elle n'aurait jamais le "rôle principal" dans la famille royale...
Isabelle Balkany : son coup de gueule bestial sur Twitter, "halte à la discrimination »
Rama X : le roi de Thaïlande en balade avec ses « deux femmes », alors que la fureur gronde dans son pays
Alain Duhamel effondré par les « mauvais politiciens » : ce ministre des finances qui l'a « désarçonné »