Les bonbons Skittles bientôt déclarés « impropres à la consommation » ?

La recette de ces bonbons multicolores a déjà été changée en Europe.  - Credit:JAKUB PORZYCKI / NurPhoto / NurPhoto via AFP
La recette de ces bonbons multicolores a déjà été changée en Europe. - Credit:JAKUB PORZYCKI / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Alors que la recette a été adaptée en France, les produits vendus aux États-Unis contiennent toujours du dioxyde de titane, révèle le « Los Angeles Times ».

Les bonbons arc-en-ciel menacés outre-Atlantique ? Selon le quotidien américain le Los Angeles Times, des particuliers ont attaqué en justice le groupe Mars, qui distribue la marque Skittles. En cause, la présence dans la liste des ingrédients de dioxyde de titane, ou TiO2. Un additif – l'E171, selon la nomenclature européenne – permettant de donner un aspect brillant aux bonbons.

Selon les plaignants, le TiO2 est une « toxine connue » et « impropre à la consommation humaine ». Ces bonbons colorés pourraient-ils disparaître de nos rayons, en Europe et en France ? Peu de chances. En effet, l'ingrédient mis en cause, le dioxyde de titane ne figure plus dans la composition des Skittles depuis 2019, dans certains pays, dont la France. Le gouvernement ayant pris un arrêté interdisant l'utilisation de cet additif alimentaire. Et c'est justement l'une des raisons que les plaignants mettent en avant. Selon eux, les consommateurs américains « ne sont pas conscients des risques pour la santé associés à ce colorant alimentaire artificiel », rapporte le Los Angeles Times.

Depuis 2016, déjà, l'utilisation de dioxyde de titane est décriée. Cette année-là, le groupe Mars Inc. avait promis d'éliminer le TiO2 de sa recette, tout en maintenant que celui-ci ne « représentait aucun risque pour la santé ou la sécurité humaine ». Or, depuis, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a indiqué que les particules de TiO2 avaient la capacité d'endommager l'ADN humain et [...] Lire la suite

VIDÉO - L'inquiétant engouement pour la puff, cette vapoteuse jetable qui fait un tabac chez les ados

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles