• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Un bon signal": ce qu'attendent les Ukrainiens de la visite d'Emmanuel Macron à Kiev

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Armes, économie, adhésion à l'Union européenne... Autant de sujets qui devraient être abordés lors d'une rencontre entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky.

La visite s'annonce historique. Ce jeudi matin un peu après huit heures, Emmanuel Macron est arrivé à Kiev en compagnie d'Olaf Scholz et Mario Draghi, sa première visite en terre ukrainienne depuis le début de l'invasion russe, le 24 février. Le voyage s'est fait de nuit, via un train extrêmement sécurisé parti de Pologne.

Kiev se réjouit, mais...

La visite du président de la République était particulièrement attendue à Kiev, d'autant que la France occupe, pour quelques jours encore, la présidence de l'Union européenne, un club que Kiev souhaite rejoindre le plus rapidement possible. Devant la caméra de BFMTV, les Kiéviens se réjouissent d'ailleurs de la portée symbolique de ce déplacement sous haute tension.

"Sa venue est tardive mais c’est quand même bien qu’il soit là. C’est un bon signe pour nous et nous sommes heureux qu’il arrive", assure l'une d'entre elle.

Un autre habitant de la capitale ukrainienne insiste sur le signal positif envoyé par cette visite.

"C’est un bon signal que le président français, qui est aussi président de l’Union européenne en ce moment, vienne en Ukraine. Ce veut dire que nous ne sommes pas seuls", explique-t-il.

D'autres, s'ils voient d'un bon œil l'arrivée des dirigeants, critiquent toutefois Emmanuel Macron pour le temps qu'aura pris l'organisation de cette visite, alors que le conflit dure depuis près de quatre mois.

"Je suis contente qu’il vienne ici, mais il aurait pu venir avant, car c’est un dirigeant. En tout cas, j’espère qu’il va nous donner ce dont on a besoin, on doit gagner cette guerre", tempère ainsi une habitante de la capitale.

Armes, économie et UE

L'issue de cette guerre devrait, logiquement, être au centre de toutes les discussions de la rencontre avec le président Volodymyr Zelensky dans les heures à venir. Alors que ce dernier a remercié les États-Unis et Joe Biden pour une nouvelle livraison d'armes, l'Ukraine a besoin de plus pour repousser l'armée du Kremlin, qui gagne du terrain dans le Donbass.

"Cela faisait longtemps que nous attendions la visite d’Emmanuel Macron et du chancelier allemand. Nous aimerions plus de soutien militaire et qu’il nous livre plus d’armes", assure, toujours auprès de BFMTV, Vyacheslav Dromashko, officier de l’armée ukrainienne.

La question militaire ne sera pas la seule mise sur le tapis. L'Ukraine, qui voit son économie ravagée par ce conflit, aurait également besoin d'une aide financière de la part de l'Europe en cas de fin de conflit.

"On espère que le président change de stratégie. On espère qu’il annonce un soutien militaire, mais aussi un soutien économique plus conséquent d’autant que la France est l’une des économies les plus puissantes d’Europe, mais aussi du monde. Cette visite a visiblement été préparée, donc il devrait y avoir des annonces concrètes", espère Maksym Yali, politologue, spécialiste des questions internationales.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Un message d'unité et de soutien aux Ukrainiens": les premiers mots d'Emmanuel Macron à Kiev

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles