Le face-à-face glaçant entre Jonathann Daval et la mère d'Alexia : "Bon séjour en prison. Adieu"

·1 min de lecture

Poursuivi pour le meurtre de son épouse, Alexia Fouillot, Jonathann Daval est jugé depuis le 16 novembre devant la cour d’assises de la Haute-Saône, à Vesoul. Ce vendredi 20 novembre, le président de la cour, Matthieu Husson, a laissé Isabelle Fouillot, la mère de la jeune femme, s'adresser directement à son ancien gendre. En quête de réponses, la mère éplorée a fait face à l'accusé qu'elle soupçonne de préméditation, comme le rapporte le Figaro.

Isabelle Fouillot, qui avait poussé l'informaticien aux aveux, a tenté, en vain, d'obtenir des réponses aux questions qui la hantent. Une situation rarissime, les parties civiles ne s'adressant normalement pas directement à l'accusé lors d'une audience. Devant le refus de Jonathann Daval d'expliquer les raisons de son geste, la mère de famille l'a imploré : "On a encore que des bribes de vérité, s'il te plaît aujourd'hui lâche toi, s'il te plaît, tu sais que c'est la dernière fois que je te vois, qu'on se parle tous les deux. Écris-le moi, mais j'ai besoin de savoir, tu peux comprendre ça, j'ai besoin d'avoir la vérité". Mais l'accusé ne démordra pas : "C'est une dispute, la dispute de trop, les mots de trop… Les reproches, tout ce qui est accumulé…", a-t-il expliqué. Dépitée, Isabelle Fouillot mettra finalement un terme à cet échange glacial avec ces mots : "Je te souhaite un bon séjour en prison. Adieu."

Ce jeudi 19 novembre, Jonathann Daval a, pour la première fois, reconnu avoir tué sa compagne intentionnellement. "Quoi qu’il en soit, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mathieu Johann (Star Academy) : contrarié... sa hernie lui "pourrit la vie"
PHOTOS - Nicolas Sarkozy et ses enfants : une relation fusionnelle
Diana manipulée ? Une amie de la princesse donne sa version
"Je me sens trahie" : Céline Dion rattrapée par la justice
"Arnaud Montebourg ressemble de plus en plus à Marine Le Pen", un ministre se lâche