"Bon dernier '23 Heures' sur franceinfo:" : Lambert Wilson salue Patricia Loison avant son changement de case

Bouquet final pour Patricia Loison. Ce jeudi 14 juillet, la journaliste présentait son ultime "23 Heures" sur franceinfo:. Après avoir commenté les images du feu d'artifice de la ville de Paris, retransmis en direct sur France 2 quelques minutes plus tôt, l'ex-visage de "Faut pas rêver" et de "Pièces à conviction" sur France 3 a remercié ses fidèles. "En tout cas, ce fut un plaisir pour moi de vous retrouver chaque soir à 23 heures sur franceinfo: depuis ces trois dernières saisons", a-t-elle déclaré.

"Je vous retrouverai à la rentrée sur franceinfo: mais un petit peu plus tôt"

Avant de refermer cette dernière édition, Patricia Loison a salué le travail d'une équipe, "une rédaction, une régie et des correspondants et envoyés spéciaux formidables". Et de conclure : "Merci à tous, à tous nos invités qui nous ont fait confiance et merci à vous qui nous regardez fidèlement chaque soir de nous avoir portés si haut. Je vous retrouverai à la rentrée sur franceinfo: mais un petit peu plus tôt". Remplacée en fin de soirée par Alexandra Uzan, Patricia Loison prendra en effet l'antenne à partir de 18h la saison prochaine. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Le départ de Patricia Loison de cette tranche qui lui est si familière depuis 2011 - elle a présenté à 23h le "Soir 3" devenu ensuite "Le grand soir 3" sur France 3 avant de rejoindre franceinfo: en 2019 - n'a pas laissé indifférent Lambert...

Lire la suite


À lire aussi

"Koh-Lanta La Légende" : Alexia Laroche-Joubert réagit au changement de case le mardi
Grève à "L'Equipe" : Olivia Leray salue le travail du quotidien sportif sur Franceinfo
"Allez vous faire voir !" : Jean-Luc Mélenchon s'emporte sur le plateau de Franceinfo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles