Une bombe de la Seconde guerre mondiale va être désamorcée dans la Loire

·1 min de lecture

Une bombe de 500 kilos datant de la Seconde guerre mondiale va être neutralisée dimanche matin entre les villes de La Ricamarie et Chambon-Feugerolles (Loire).

Près de 1.800 habitants de La Ricamarie et du Chambon-Feugerolles (Loire) devront quitter temporairement leur domicile tôt dimanche matin pour la neutralisation et l'évacuation d'une bombe de 500 kg datant de la Seconde guerre mondiale.

Les habitants concernés résident dans un rayon de 400 mètres autour de l'engin explosif. L'opération "sera terminée vers midi si tout va bien", a indiqué la préfecture. Cinq lieux d'accueil, dont un pour les personnes positives au Covid-19, ont été prévus pour ceux qui ne peuvent pas être pris en charge par des proches. Des axes de circulation comme la RN88 et la liaison ferroviaire Saint-Étienne - Le Puy-en-Velay seront fermés à la circulation pendant plusieurs heures.

Larguée en 1944 par la Royal Air Force

La bombe, larguée en mars 1944 par la Royal Air Force lors de la destruction d'usines utilisées par l'occupant allemand, a été découverte en avril 2020 dans un quartier de La Ricamarie lors de travaux de terrassement.

"Ne présentant pas de danger pour la population, l'engin a été mis en sécurité sous plus de trois mètres de terre par le service de déminage de Lyon, en attendant que soit mise en œuvre l'opération de neutralisation", indiquent les services de l'Etat qui vont le désamorcer avant de le transporter dans un site du nord de la France, où il sera démantelé.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles