Bombe découverte le 6 janvier : Kamala Harris se trouvait au siège des démocrates

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon Politico, Kamala Harris a été évacuée du siège du parti démocrate le 6 janvier 2021, après la découverte d'une bombe sous un banc non loin.

Alors que le vice-président Mike Pence était évacué en urgence du Capitole pendant l'invasion, celle qui allait lui succéder était elle aussi placée à l'abri. Politico a révélé jeudi que Kamala Harris se trouvait au siège du parti démocrate le 6 janvier 2021, lorsqu'une bombe a été découverte sous un banc à proximité. L'enquête de la police du Capitole avait démarré, le 6 janvier 2021, à 13h14 et la bombe a été désamorcée à 16h36. Une heure plus tôt, une autre bombe artisanale avait été désamorcée près du parti républicain, découverte dans une allée derrière le bâtiment. Ces bombes, dont le FBI a dit qu'elles «auraient pu être déclenchées, causant de blessures sérieuses ou la mort», font toujours l'objet d'une enquête qui n'a pour l'instant donné aucun résultat.

Kamala Harris s'est exprimée jeudi à Washington, comme Joe Biden, et a fait allusion à cet événement jusque là gardé secret : «J'étais au Capitole ce matin-là, à une réunion classifiée avec d'autres membres de la commission des renseignements du Sénat. Quelques heures plus tard, les portes du Capitole étaient forcées. J'étais partie, mais mes pensées se sont directement dirigées non seulement vers mes collègues mais vers mon équipe qui a dû se réfugier dans notre bureau, utilisant des meubles pour ériger une barricade», s'est souvenue celle qui était encore alors sénatrice de Californie.

Trump "a créé et répandu une série de mensonges"

Lors de la découverte de ces bombes, le Capitole était la cible d'une invasion de plusieurs centaines de personnes, des partisans que Donald Trump avait rassemblés à Washington pour une manifestation baptisée «Stop the steal» («Arrêtez le vol»), lors de laquelle il avait de nouveau accusé les démocrates d'avoir truqué pour(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles