Bombardements en série sur Kiev : la présidence ukrainienne déplore une situation « critique »

© REUTERS/Gleb Garanich

Au cours d'une allocution télévisée, le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne a affirmé qu'« environ » 100 missiles s'étaient abattus sur l'Ukraine mardi, touchant de nombreuses infrastructures énergétiques essentielles. « Environ 100 missiles ont été tirés (...) depuis la mer Caspienne, la région (russe) de Rostov », mais aussi « depuis la mer Noire », a déclaré Iouri Ignat, cité par l'Agence France-Presse. Avant de préciser « qu'à ce stade, l'utilisation de drones d'attaque n'a pas été enregistrée ». Ces frappes ont visé Kiev et sa région, ainsi que celles de Kharkiv, Poltava, Mykolaïv, Dnipropetrovsk, Jytomyr, Khmelnytskyï, Lviv, Belgorod Tcherkassy, Odessa et Tchernihiv. Les bombardements font suite au retrait de la Russie de Kherson et de la rive occidentale du fleuve Dniepr, la semaine dernière.

Au moins une personne est morte après l'attaque de trois immeubles résidentiels de la capitale, selon le maire de Kiev, Vitaly Klitschko. Il a précisé que ces immeubles se trouvaient dans le quartier de Pechersk, une zone résidentielle située au nord de l'administration présidentielle. Deux autres personnes sont mortes sous les tirs dans la ville de Chebekino, selon le gouverneur de la région de Belgorod, Viatcheslav Gladkov.

Lire aussi - Guerre en Ukraine : après le retrait des troupes russes, Kherson savoure sa libération

7 millions de foyers privés d'électricité

Depuis la vague d'impacts, des pannes de courant généralisées sont signalées dans tout le pays. « Plus de ...


Lire la suite sur LeJDD