Bombardements meurtriers sur l'Ukraine : Kyiv met en garde contre "des mois difficiles à venir"

Au moins trois personnes ont été tuées à dans des bombardements russes sur plusieurs villes ukrainiennes, notamment à Kherson et à Kyiv.

Le chef adjoint de l'administration présidentielle ukrainienne met en garde contre "des mois difficiles à venir" et accuse Moscou de vouloir "semer la terreur".

À l'ONU, le président du Conseil européen dénonce les crimes de Poutine.

Charles Michel, Président du Conseil européen : "L'Ukraine est une scène de crime et le criminel est assis dans cette même salle. Vous savez qui ils sont. Le Kremlin rêve de restaurer l'ancien empire russe. Après l'Ukraine, qui sera le prochain ? Qui sera le prochain à satisfaire le passé fantasmé par Poutine ?"

L'Ukraine n'avais pas essuyé des bombardements d'une telle ampleur depuis plusieurs semaines.

Selon Kyiv, la Russie a tiré au moins 40 missiles dont 36 ont été interceptés.

Les bombardements ont eu lieu quelques heures après la prise de parole de Volodymyr Zelensky aux Nations Unies.

Kyiv****assure par ailleurs avoir frappé un aérodrome des forces russes près de la ville de Saky, en Crimée.