Guerre Israël-Hamas : bombardements israéliens intenses sur Gaza, des milliers d'habitants fuient

Des soldats israéliens à bord de chars ont pris d'assaut et bombardé lundi plusieurs quartiers de la ville de Gaza, poussant à nouveau des milliers de Palestiniens à fuir, au dixième mois d'une guerre dévastatrice.

Dans le nord de Gaza, les soldats israéliens ont pris d'assaut plusieurs quartiers de Gaza-ville, conduisant des milliers d'habitants à prendre la fuite, ont rapporté lundi 8 juillet des témoins et la Défense civile.

Celle-ci a indiqué avoir reçu des informations sur "des dizaines de martyrs et de blessés" dans certains quartiers, mais a dit ne pouvoir les atteindre en raison de l'intensité des tirs. "Des dizaines de familles sont encerclées par les troupes israéliennes", a-t-elle affirmé.

Des chars ont pris position dans plusieurs quartiers et d'autres continuent d'avancer, aidés par les frappes aériennes et les drones, ont ajouté les témoins.

Ordre d'évacuation

Avec des haut-parleurs, l'armée a appelé les habitants à évacuer les quartiers d'Al-Daraj et d'Al-Tuffah à Gaza-ville.

Quelque 2,4 millions de personnes sont assiégées par Israël dans la bande de Gaza, où l'eau et la nourriture manquent et où plus de 80 % de la population est déplacée, selon l'ONU.

Dans le quartier de Choujaïya, "des dizaines de terroristes ont été éliminés", selon l'armée.

Dans le Sud, l’armée a indiqué avoir "éliminé plus de 30 terroristes" à Rafah et avoir frappé des sites de lancement de roquettes à Khan Younès.

Pour accentuer la pression en vue d'un accord, de nouvelles manifestations sont prévues lundi en Israël.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Neuf mois de guerre à Gaza : les combats se poursuivent, des pourparlers en vue d'une trêve
En Israël, des manifestants exhortent Netanyahu à signer un accord sur les otages