Bombardement de Bouaké de 2004 : les parties civiles dans l'attente de réponses

Neuf soldats français de l'opération Licorne et un civil américain avaient été tués dans le bombardement du camp de Bouaké en Côte d'Ivoire le 6 novembre 2004. Un ancien mercenaire biélorusse et deux officiers ivoiriens sont jugés à partir du 29 mars à Paris dans cette affaire qui comporte encore de nombreuses zones d'ombre.