Pour Bolsonaro, la population qui se vaccine contre le Covid-19 pourrait se "transformer en crocodile"

·2 min de lecture

Le controversé président du Brésil Jair Bolsonaro a encore fait des siennes. Le chef d'État, qui ne croit guère aux divers vaccins contre le Covid-19, a récemment fait une déclaration délirante à ce propos. "Si vous vous transformez en crocodile, c’est votre problème", a-t-il assuré.

Le vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 n'est vraiment pas au goût de Jair Bolsonaro. Le président brésilien a récemment donné dans le sarcasme en évoquant le remède miracle contre la pandémie. "Si vous devenez Superman, si une femme nait avec une barbe, si un homme se met à parler avec une voix fluette, les laboratoires Pfizer n’ont rien à voir avec ça", a-t-il ironisé lors d'un discours à Porto Seguro, dans le nord-est du pays, avant d'ajouter : "Si tu te transformes en crocodile, c'est ton problème".

VIDÉO - Brésil: Bolsonaro "ne prendra pas" le vaccin contre le Covid-19

"J’ai déjà eu le virus, j’ai déjà des anticorps, pourquoi me faire vacciner ?"

Selon le chef d'État, qui a déjà attrapé le Covid-19 cet été, l'engouement autour des vaccins n'est pas justifié. "La pandémie arrive à sa fin" a-t-il estimé, avant d'affirmer purement et simplement qu'il ne se vaccinera pas. "J’ai déjà eu le virus, j’ai déjà des anticorps, pourquoi me faire vacciner ?", a-t-il dit la semaine dernière à Bahia.

22% des Brésiliens n’ont aucune envie de se faire vacciner

Considéré comme une "petite grippe" par Bolsonaro, le Covid-19 a fait des ravages au Brésil, avec plus de 186 000 morts. Malgré cela, selon les données de l’institut statistique brésilien Datafolha, rapportées par CNews, 22% des Brésiliens n'ont pas l'intention de se faire vacciner.

Pour l'instant, aucune date n’a été clairement définie par le gouvernement pour lancer la campagne vaccinale des 209 000 millions d’habitants du Brésil.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :