Bolloré cède ses activités en Afrique sur fond de déboires judiciaires

Le tribunal de Nanterre, en région parisienne, doit statuer vendredi en référé dans une affaire qui oppose le groupe Bolloré à 145 Camerounais. Ces derniers accusent une filiale du groupe français d'attenter à leurs droits. La décision de la justice française intervient alors que la multinationale vient d'annoncer être entrée en négociations exclusives avec le premier armateur mondial, l'italo-suisse MSC, pour vendre l'ensemble de ses activités logistiques en Afrique.

>> À lire aussi : Bolloré en Afrique, une série d'affaires judiciaires


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles