Bolivie : manifestations contre la détention de l'opposant Luis Fernando Camacho

Des affrontements entre manifestants et forces de sécurité ont éclaté mardi à Santa Cruz en raison de la détention d'un dirigeant de l'opposition accusé de terrorisme.

Luis Fernando Camacho, gouverneur de la région de Santa Cruz, est emprisonné depuis vendredi dernier, mais sa santé inquiète en raison d'un problème sanguin, a déclaré mardi son avocat. "Il est dans un état de santé délicat", a indiqué le juriste, alors que son client est incarcéré dans la prison de sécurité maximale de Chonchocoro, à l'ouest de la capitale La Paz.

Luis Fernando Camacho, lui-même avocat, a été arrêté sur ordre du parquet qui l'accuse d'avoir fomenté un "coup d’État" en novembre 2019 contre l'ex-président de gauche Evo Morales, qui a quitté le pouvoir cette année-là. Également accusé de "terrorisme", il a été placé en détention provisoire pour quatre mois.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés mardi dans des grandes villes de Bolivie pour manifester contre son incarcération. Luis Fernando Camacho, l'une des principales figures d'opposition bolivienne, s'est toujours défendu d'avoir soutenu un coup d'Etat.

AFP