Publicité

Bolivie: l'ex-président Evo Morales souhaite une primaire face au président Luis Arce

En Bolivie, le MAS, le parti au pouvoir, ne sait toujours pas quel sera son candidat pour les élections présidentielles de 2025. La division règne depuis des mois entre l’ex-président Evo Morales et Luis Arce, l’actuel président. Pour tenter de préserver l’unité du parti en vue de la présidentielle, Morales a proposé dimanche 31 mars 2024 d’organiser une primaire interne au parti.

Avec notre correspondant à La Paz, Nils Sabin

C’est une saga qui n’en finit plus. En Bolivie, l'élection présidentielle n’aura lieu que dans un an et demi et pourtant la question du candidat du MAS est déjà dans toutes les têtes. Depuis plus d’un an, la division est palpable entre les deux poids lourds du MAS, Luis Arce et Evo Morales. Ce dernier critique très régulièrement le gouvernement, le président Luis Arce est présenté comme un traître au parti et il a même été exclu du parti en octobre 2023.

La nouvelle proposition d'Evo Morales d’organiser des primaires internes au parti est donc une surprise. Son idée est simple, que les deux leaders s’affrontent en interne pour que l’unité du MAS soit maintenue lors de la présidentielle. « Si Luis Arce gagne, je ferais campagne pour lui et si je gagne, il fera campagne pour moi », a expliqué l'ancien président Morales ce dimanche.


Lire la suite sur RFI