Publicité

Bolivie: deux hommes condamnés pour le meurtre d’une femme enterrée en offrande à la Pachamama

En Bolivie, deux hommes ont été condamnés à 20 et 30 ans de prison pour traite d’êtres humains. Ils avaient enlevé une femme de 25 ans, celle-ci aurait ensuite été enterrée dans une mine comme offrande à la Pachamama, la Terre-Mère, déesse andine de la fertilité. Deux autres suspects, en fuite au Brésil, sont également recherchés.

Avec notre correspondant à La Paz, Nils Sabin

C’est une affaire qui remonte à 2021. Le 20 octobre, la victime reçoit un appel d’une amie qui travaille comme chamane à La Paz, capitale de la Bolivie, et qui lui demande de la rejoindre en urgence. C’est une fois les deux amies réunies que la femme de 25 ans disparait.

Jhoel Ramos, procureur en charge des affaires de traite et de trafic d’êtres humains à La Paz : « Selon l’enquête, la victime aurait été enlevée le 20 octobre au soir. Le 21 au matin, elle a été transportée jusqu'à une communauté du département de la Paz où se trouve la mine Choro, c’est là-bas que l’on perd sa trace. »

La victime aurait été droguée avant d’être transportée jusqu’à la mine où les mineurs l’ont enterrée comme offrande à la Pachamama. Le 15 mars, le chauffeur de taxi qui a aidé au transport a écopé de 20 ans de prison et l’homme qui a contacté les mineurs et facilité la vente a lui été condamné à 30 ans de prison.


Lire la suite sur RFI