"BoJack Horseman" et "Le droit à la paresse" : nos conseils pour se cultiver pendant le confinement

Yann Bertrand, Thierry Fiorile

Pour passer le temps avec le confinement, franceinfo vous propose des conseils culture pendant cette période particulière de lutte contre le coronavirus. Chaque jour, nous vous conseillons de la lecture, de la musique, des séries ou des films.

Une série d'animation : BoJack Horseman

Ce dessin animé-là, il n’est pas franchement conçu pour les enfants. Car si depuis les Simpsons, le monde de l’animation sait parler aux adultes, sans respecter ni la morale ni les conventions du genre, ce BoJack Horseman, à regarder en version originale pour les voix connues et hilarantes, franchit un nouveau palier. BoJack est un cheval, déjà, dans un monde où les humains et les animaux cohabitent comme si de rien n’était. BoJack est aussi un acteur hollywoodien, très connu grâce à une série dans les années 1990, devenu un has been aujourd’hui. Le problème, c’est que BoJack est aussi un peu cintré, drogué, alcoolique, incapable de s’engager.


Rarement une série n’était allée aussi loin, dénonçant aussi bien le monde du showbiz que les politiques, la consommation à outrance, les réseaux sociaux, le mode de vie américain, en fait. En six saisons, la dernière mise en ligne sur Netflix en début d’année, cette série originale de la plateforme américaine a rassemblé derrière elle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi