Boire un seul soda par jour peut augmenter le risque de calvitie chez les hommes

Conceptual of hair problem on men's head. (Boy_Anupong via Getty Images)

En Chine, des chercheurs ont découvert un lien potentiel entre la consommation de boissons sucrées et la perte de cheveux chez les hommes. Explications.

La calvitie est l’un des pires cauchemars des hommes. Mais qu’ils se rassurent, il y aurait un moyen tout simple de diminuer le risque de perdre ses cheveux précocement. Il suffirait d’éviter… les sodas. D’après une nouvelle étude, menée par des chercheurs de l'Université Tsinghua de Pékin et publiée dans la revue Nutrients, les hommes qui boivent un soda par jour auraient un risque plus élevé de subir une perte de cheveux par rapport à ceux qui s'en abstiendraient.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont passé au crible les données de 1028 hommes, âgés de 18 à 45 ans, basés en Chine. Chacun leur tour, ils ont répondu à des questions portant sur leurs habitudes alimentaires, sur d’éventuels problème de santé mentale et sur leur fréquence de consommation de certains aliments.

Après analyses, une "association significative" entre une consommation élevée de boissons sucrées et la perte de cheveux chez les hommes a finalement été révélée. Concrètement, la consommation de boissons sucrées une à trois fois par semaine augmentait le risque de perte de cheveux de 21%, tandis que la consommation de quatre à sept boissons sucrées augmentait le risque à 26%.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention à ce phénomène alarmant en pleine expansion : les enfants soda"

Le soda mauvais pour la santé psychologique

Mais ce n’est pas tout. Ils ont également découvert que la consommation de boissons sucrées jouait un rôle sur la santé psychologique. Cela augmenterait potentiellement le risque de dépression et d’anxiété aggravée. D’autres études sont désormais nécessaires pour confirmer ou infirmer leurs résultats.

Comme le rappelle la Cleveland Clinic, la moitié des hommes perdent généralement leurs cheveux à 50 ans et 25 % des hommes chauves voient les premiers signes de perte de cheveux avant l'âge de 21 ans.

VIDÉO - "Je suis condamné" : le prince Harry s’amuse de sa calvitie