Boire tous les jours vous fait perdre de l'espérance de vie

·1 min de lecture

Boire trop n'est pas bon pour la santé. Ceci n'est pas une nouveauté, mais l'OCDE l'a précisé mercredi 19 mai dans un dernier rapport, ajoutant qu'une consommation excessive faisait perdre en moyenne près d'un an d'espérance de vie en raison des maladies et des accidents qu'elle cause. L'organisation internationale encourage donc les pays à "redoubler d'efforts pour lutter contre" ce phénomène, notamment en limitant la promotion de l'alcool auprès des enfants et en favorisant des prix plus élevés. "L'espérance de vie sera inférieure de près d'un an (0,9) au cours des 30 prochaines années en raison des maladies et des blessures" causées par la "consommation nocive d'alcool", calcule l'Organisation de coopération et de développement économiques dans ce rapport, qui porte sur 52 pays de l'OCDE, de l'Union européenne et du Groupe des 20 (G20).

Les huit pays les plus affectés se situent tous en Europe centrale et orientale, avec 1,4 à 1,8 année d'espérance de vie en moins, Lituanie, Russie et Pologne figurant en tête du classement. La France se situe juste au-dessus de la moyenne, tandis que la Turquie et Israël apparaissent comme les moins concernés. Il n'y a pas de niveau de consommation d'alcool reconnu scientifiquement comme sans risque pour la santé. Dans le cadre de ce rapport, l'OCDE définit la "consommation nocive d'alcool" comme excédent "un seuil à moindre risque" fixé à "plus d'un verre d'alcool par jour chez les femmes et 1,5 verre chez les hommes".

>> A lire aussi - En (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les touristes vaccinés vont pouvoir circuler en Europe cet été
Il sera bientôt possible de se faire vacciner au Château de Versailles
Toulouse : la maison d'un héros de la Résistance squattée pendant l'absence de sa fille
Vaccin : l’Assurance maladie aide les plus de 65 ans à trouver un rendez-vous
La Grèce espère un doublement des recettes de tourisme cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles