Boeing subit une perte supérieure aux attentes et réduit son objectif de livraison du 737

«Nous avons fait face à quelques défis ces derniers mois mais nous avons fait la preuve que nous savons surmonter les obstacles, et nous continuerons à le faire», a commenté Dave Calhoun, patron du constructeur aéronautique américain, lors d'une conférence avec des analystes. «Nous savions que 2023 serait un chemin cahoteux», a-t-il ajouté. «Ceci étant dit, nous avons davantage de travail à faire», a-t-il indiqué dans une lettre adressée aux employés, assurant que la demande pour les produits et les services de Boeing continuait d'être «forte».

Mais des problèmes de conformité, de développement et d'approvisionnement ont entravé le bon fonctionnement du groupe, a expliqué M. Calhoun. «Nous nous sentons bien concernant la façon dont nous avons terminé le trimestre», a-t-il déclaré sur la chaîne CNBC. Entre juillet et septembre, Boeing a engrangé un chiffre d'affaires de 18,10 milliards de dollars, soit une hausse de 13% sur un an, qui correspond au consensus des analystes. En revanche, il a dégagé une perte nette de 1,64 milliard de dollars sur le trimestre quand les analystes attendaient une perte de 1,50 milliard.

Autre mauvaise nouvelle : le constructeur prévoit désormais de ne livrer qu'entre 375 et 400 exemplaires du 737 au cours de l'exercice en cours, au lieu de 400 à 450 prévus auparavant. Mais «d'ici la fin de l'année, nous évoluerons sur un rythme auquel personne ne s'attend de notre part», a assuré M. Calhoun sur CNBC. Christopher Raite, analyste de Third Bridge, a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris va ouvrir à la baisse dans l'attente de la réunion de la BCE
CAC 40 : la Bourse de Paris va ouvrir à la baisse dans l'attente de la réunion de la BCE
Rachat de Twitter : un an après, X va-t-il survivre à son fantasque propriétaire Elon Musk ?
Rachat de Twitter : un an après, X va-t-il survivre à son fantasque propriétaire Elon Musk ?
Casino en procédure de sauvegarde accélérée pour «mettre en oeuvre» sa restructuration de dette