Boeing: 9 autorités internationales conviées à la certification du 737 MAX

1 / 2

Après la tragédie de Lion Air, des pilotes avaient poussé Boeing à agir

Peu après le drame de la Lion Air et avant celui d'Ethiopian Airlines, des pilotes de la compagnie American Airlines avaient pressé des responsables de Boeing de prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que le 737 MAX était sûr.

L'agence de régulation américaine de l'aviation civile (FAA) a annoncé qu'elle organisait à partir du 29 avril un examen technique conjoint des modifications apportées au Boeing 737 MAX, auquel participeront des représentants de neufs autorités internationales du secteur aérien.

Cette revue technique va procéder à un examen approfondi de la certification du système de contrôle de vol automatisé de l'avion, a indiqué vendredi l'agence fédérale américaine dans un communiqué. Ce système, dont sont équipés les 737 MAX de l'avionneur américain Boeing, a été mis en cause dans deux tragédies rapprochées ayant fait au total 346 morts et conduit à l'immobilisation de cet appareil depuis plus d'un mois.

Ces experts vont se réunir à partir du 29 avril pour cet examen qui devrait durer 90 jours. Ils évalueront les aspects du système de commande de vol automatisé 737 MAX, y compris sa conception et l'interaction des pilotes avec le système afin de déterminer sa conformité à toutes les réglementations en vigueur et d'identifier les améliorations qui pourraient être nécessaires à l'avenir, indique la FAA.

Neuf autorités aériennes conviées

Les autorités aériennes de neuf pays participeront à ce travail et ont confirmé leur venue: l'Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l'Union européenne (Agence européenne de la sécurité aérienne, EASA), le Japon, l'Indonésie, Singapour et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi