Boeing 777: tous les avions équipés du moteur impliqué dans l'incident aux États-Unis sont cloués au sol

AFP
·1 min de lecture

Tous les Boeing 777 équipés du modèle de moteur mis en cause dans le spectaculaire incendie de réacteur d'un avion survenu dimanche au-dessus du Colorado à l'ouest des Etats-Unis, soit 128 au total, ont été cloués au sol dans le monde.

Le constructeur aéronautique américain avait "recommandé" dimanche soir la suspension des vols pour ce type d'appareils et une porte-parole a confirmé lundi à l'AFP qu'ils étaient immobilisés.

La compagnie américaine United Airlines, victime de l'incident, les deux grandes compagnies japonaises, JAL et ANA, ainsi que le transporteur aérien sud-coréen Asiana Airlines ont aussi annoncé, dimanche et lundi, l'arrêt des vols de leurs appareils.

L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) a ordonné des inspections supplémentaires sur certains Boeing 777.

L'Office national des transports et de la sécurité des États-Unis enquête aussi sur l'incident, au cours duquel personne n'a été blessé.

Le Royaume-Uni a de son côté décidé lundi d'interdire son espace aérien aux Boeing 777 équipés des moteurs en cause.

Prendre du temps

"Pendant que l'enquête est en cours, nous avons recommandé de suspendre les opérations des 69 avions 777 en service et des 59 avions en stock équipés de moteurs Pratt & Whitney 4000-112", avait déclaré Boeing dimanche dans un communiqué.

"Il faut passer au crible les moteurs qui sont en service pour voir s'il n'y a pas des fissures, et comprendre ce qui s'est passé", a expliqué Michel Merluzeau, expert du cabinet AIR.

"Il faut déterminer si c'est un problème (...) Lire la suite sur La Tribune.fr