Bocaux en verre, compost et recyclage... Le pari "zéro déchets" d'une famille francilienne

franceinfo
Une famille des Hauts-de-Seine a décidé de réduire sa production de déchets par des réflexes simples au quotidien.

Après la nouvelle grève mondiale des jeunes pour le climat, le forum international du climat et de la météo s'ouvre samedi 25 mai à Paris. Il s'agit d'un colloque qui réunit des décideurs politiques, des experts scientifiques, des associations et des journalistes du monde entier. L'objectif est de discuter ensemble des enjeux climatiques actuels.

Vêtements d'occasion et goûters préparés maison

En attendant une solution plus globale, des citoyens ont décidé d'agir déjà à leur échelle. C'est le cas chez Céline, à Issy-les-Moulineaux dans les Hauts-de-Seine, dont toute la famille a changé ses habitudes pour faire le pari du zéro déchet. Dans cette maison, ils sont cinq et ont pris l'habitude de ne plus produire de déchets, à commencer par les enfants. Le plus grand, Léo, a 12 ans et il est habillé avec des vêtements de seconde main quasiment de la tête au pied. Chez lui, le tri est devenu naturel.

Quand je n’ai pas fini mon assiette, je mets tout au compost comme ça les vers de terre vont les manger et ça fera du terreau.

Léo, 12 ans

à franceinfo

Son frère Tom a 9 ans. Dans la cour de récréation, tous les enfants ont envie de son goûter "parce que maman les fait maison et je trouve qu'ils sont meilleurs", confie le petit garçon. Tom a l'habitude de manger des cookies, des quatre-quarts et des gâteaux au chocolat, alors que ses copains à l'école ont "des biscuits emballés", note-t-il. Et quand il va aux anniversaires, il voit tout ce qui pourrait être évité, comme "les assiettes en plastique, les serviettes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi