Bob Dylan, Shakira, Neil Young : mais pourquoi les stars cèdent-elles les droits de leurs catalogues musicaux à tour de bras ?

Laure Narlian
·1 min de lecture

Ce week-end, on apprenait par le Billboard que l’autrice et chanteuse Shakira, 43 ans, venait de vendre son catalogue de chansons à un fonds d’investissement basé à Londres, Hipgnosis Songs Fund Limited. La chanteuse colombienne aux millions de ventes a donc cédé les droits d’auteur de l’ensemble de ses 145 titres, dont ses tubes internationaux Whenever, Wherever et Hips Don’t Lie. La transaction, dont le montant n'a pas été précisé, ne concerne toutefois pas ses futures compositions.

Neil Young, Blondie, Fleetwood Mac : c'est une déferlante

Quelques jours plus tôt, c’est Neil Young, 75 ans, qui avait annoncé vendre 50% des droits de son catalogue de chansons au même fonds d’investissement, Hipgnosis. La société aurait déboursé 150 millions de dollars pour acquérir la moitié des droits sur les 1.180 compositions du musicien américano-canadien.

Début décembre, une autre icône, Bob Dylan, 79 ans, lui avait ouvert la voie en cédant les droits de ses quelque 600 chansons à Universal Music, qui aurait, selon le New York Times, payé le double (300 millions de dollars). Bien qu'il n'ait pas été confirmé officiellement, il s'agit d'un montant record.

Ces trois artistes sont à la crête (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi