Une boîte de nuit clandestine découverte à Paris

·2 min de lecture

C'est une véritable boîte nuit qui a été découverte, samedi 20 février, aux abords du périphérique parisien, près de la porte d'Auteuil. Un journaliste de BFMTV a réussi à s'infiltrer dans cette soirée, organisée dans un local technique, transformée pour l'occasion en discothèque. "J'ai découvert cette soirée par hasard, je sors du travail autour de 22 heures et je prends un VTC qui me parle de personnes à pied sur le périphérique. Je décide d'y aller, je ne sais pas où il faut aller et je croise une personne seule avec une bouteille à la main", raconte-t-il.

Après avoir emprunté une porte de service et après quelques minutes de marche, le journaliste découvre sur place une centaine de personnes, une piste de danse, de la musique, et même un DJ. Le tout, au mépris des gestes barrières et sans aucune distanciation sociale. "Je suis saisi par le nombre de participants, j'ai l'impression d’être en boite de nuit, il n'y a pas de gestes barrière parmi la centaine de personnes présentes. Je suis le seul à porter le masque. La soirée est gratuite, il n'y a pas de prix d'entrée ni de consommations à la vente", poursuit-il sur le plateau de BFMTV.

>> A lire aussi - Marseille : une fête clandestine vire à l'affrontement

Le profil des fêtards présents sur place : des jeunes dans la vingtaine, en tenue de travail ou sur leur 31. Une soirée clandestine qui a pris fin vers 1h20 du matin avec l'arrivée de la police. Sur son compte Twitter, la préfecture de police a indiqué avoir "mis fin à une fête clandestine regroupant une centaine de personnes au bord du périph'. Pour éviter un accident grave, la circulation a dû être coupée sur le périphérique." Cinq organisateurs ont été interpellés et le matériel sono a été saisi. Une enquête judiciaire est en cours. Les organisateurs risquent jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d'amende pour "mise en danger de la vie d'autrui".

>> A lire aussi - Couvre-feu : une soirée clandestine réunissant plus de 200 personnes interrompue en Isère

La (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le réseau aurait organisé 150 mariages blancs à 23.000 euros en 5 ans
Grippe aviaire : un premier cas de transmission à l'humain détecté en Russie
Verbalisé pendant le confinement à cause de ses tongs
Le stade Vélodrome ne sera vendu qu'à l'OM, insiste le maire de Marseille
En Floride, une liste de VIP prioritaires pour la vaccination