La BNP veut étendre les horaires d'ouverture de ses agences au détriment des RTT de salariés

1 / 2

La BNP veut étendre les horaires d'ouverture de ses agences au détriment des RTT de salariés

Jusqu’à présent les clients devaient s’adapter aux horaires de leurs banques. Mais face à la concurrence, elles réfléchissent désormais à faire le contraire, pour répondre aux habitudes de vie de leurs clients. Une refonte qui ne passe pas chez BNP Paribas. Selon les Echos, les syndicats sont opposés à un projet de refonte des heures d’ouvertures car il conduirait certains employés à perdre des RTT.

Le projet de réorganisation, présenté mercredi devant les partenaires sociaux, vise à classer les agences en trois catégories, selon l’affluence constatée. A chacune d’elle correspondrait une amplitude horaire, qui varierait entre 33 heures à une quarantaine d’heures par semaine. De plus certaines agences fermeraient plus tard, à 19 heures, tandis que d’autres ouvriraient plus tôt et fermeraient alors en fin d’après-midi.

Cela "permettra aux clients de disposer des services au moment où ils en ont le plus besoin, avec des horaires simplifiés", justifie BNP Paribas auprès des Echos. Mais cela nécessite de modifier en conséquence les emplois du temps des salariés de ces agences.

Une variable d'ajustement des effectifs pour le SNB

Certains employés se retrouveraient à travailler 33 heures certaines semaines, même si ils restent à 35 heures hebdomadaires en moyenne sur l'année. Ce qui conduirait ces salariés à perdre des jours de RTT. A l’inverse, les salariés dont la charge horaire hebdomadaire s'alourdirait auraient...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi