BNP Paribas annonce la fermeture de 200 agences d'ici 2020 (et ce n'est que le début d'une lame de fond)

Jean-Baptiste Duval
BNP Paribas annonce la fermeture de 200 agences d'ici 2020 (et ce n'est qu'un début d'une lame de fond)

EMPLOI - C'est devenu une habitude. Chaque nouveau plan stratégique d'une banque s'accompagne de fermetures d'agences. Ce 20 mars, BNP Paribas a ainsi dévoilé son plan à horizon 2020, y compris pour son réseau de commercial sur le terrain.

D'après les informations du Monde, il implique la fermeture de 50 agences par an, soit un total 200 sur 1964. Un gros 10% du réseau fermera en l'espace de quatre ans. "Le rythme de fermeture des agences sera du même ordre que les années précédentes", a confirmé un porte-parole de la banque au quotidien.

En effet, 236 guichets ont été supprimés depuis 2012. D'ici 2020, cette nouvelle vague de fermetures devrait entraîner la suppression de 2 à 4% des effectifs de la banque. Elle compte sur le turn-over naturel et la mobilité interne pour éviter tout licenciement.

La banque de détail est-elle la sidérurgie d'aujourd'hui? C'est à craindre tant les plans de départs et de fermetures d'agence se multiplient. Le 21 février, le groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne (BPCE) a annoncé un objectif de réduction de plus de 5% du nombre d'agences d'ici 2020, soit plus de 400 sur un total de 8000. Ce sont près de 4000 emplois que le groupe va ainsi supprimer sur cette période.

Quant à la Société Générale, autre poids lourds français, elle est engagée depuis fin 2015 dans un plan qui vise une réduction de 20% du nombre de ses agences d'ici 2020.

"C'est comparable à la métallurgie"

Riche et puissant, le secteur bancaire n'est pas pour autant à l'abri de la révolution internet. Pour commencer, les Français vont de moins en moins dans leur agence. À la Société Générale, la part de ceux qui s'y rendent au moins une fois par mois est passée de 57% en 2007 à 42% en 2012. L'essentiel des échanges se fait désormais par e-mail, quand les clients n'effectuent pas leurs opérations sur smartphone grâce à une application (virement, transfert, épargne)...

Avec 37.623 agences en France en 2014, dont 2246 de la Société Générale, la France perdra près...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages