BMW : des filets de pêche recyclés en pièces automobiles

BMW : des filets de pêche recyclés en pièces automobiles
![CDATA[]]

Après avoir investi dans les habitacles vegan et les peintures durables, BMW poursuit son objectif de réduire les émissions de CO2 de son processus industriel, en utilisant des plastiques recyclés pour ses intérieurs.

À partir de 2025, les futurs modèles de la firme allemande embarqueront des éléments de garnissage en plastique, dont la matière première est composée d'environ 30 % de filets et de cordes de pêche recyclés : c'est une première dans l'industrie automobile. Cette matière première est récupérée dans des ports du monde entier, pour s'assurer qu'elle ne finisse pas par être jetée dans la mer.

BMW : des filets de pêche recyclés en garnissages plastiques

Ces déchets de l'industrie maritime sont soumis à un processus de recyclage exclusif, afin de fabriquer des pièces plastiques qui équiperont l'extérieur et l'intérieur des futurs véhicules de BMW. Ces pièces plastiques recyclées ont une empreinte carbone inférieure d'environ 25 % à celle des pièces plastiques ordinaires.

Comme l'initiative Seaqual que l'on retrouve chez Fiat, BMW valorise les déchets plastiques de l'industrie maritime afin de préserver les ressources primaires à base de pétrole, réduire ses émissions de CO2, tout en luttant contre la pollution des océans.

BMW : du textile synthétique recyclé

Parmi les multiples usages possibles de ces déchets recyclés, BMW va utiliser un fil synthétique baptisé Econyl, une fibre de nylon recyclée, fabriquée à partir de filets de pêche en fin de vie, ainsi que de revêtements de sol et de déchets de la production de...Lire la suite sur Autoplus