Publicité

«Blossoms Shanghai», la série de Wong Kar-wai réveille la nostalgie des trente glorieuses chinoises

La première série télévisée du réalisateur hongkongais Wong Kar-wai fait un carton sur la télévision chinoise. Blossoms Shanghai raconte le Shanghai des années 1990 sur une trentaine d’épisodes. Un feuilleton qui réveille la nostalgie chinoise de l’ouverture et de la croissance à deux chiffres.

De notre correspondant à Pékin,

La nostalgie n’est plus tout à fait ce qu’elle était, mais ce retour de Wong Kar-wai à l’écran revêt une saveur toute particulière pour les Shanghaiens. La capitale économique chinoise est en effet l’un des personnages centraux du roman de Jin Yucheng : Blossoms Shanghai (« Fan Hua » en mandarin), publié en 2012 et aujourd’hui adapté pour la télévision. On connaît la méticulosité du réalisateur hong-kongais pour chacun de ses plans. Il a fallu six ans pour tourner l’histoire d’Abao, un jeune homme parti de rien et devenu entrepreneur à succès.

Rêve chinois

Un envol de l’économie chinoise qui contraste avec le ralentissement de la deuxième économie du monde aujourd’hui. Pendant les années de restrictions Covid et de fermeture des frontières et désormais avec la croissance qui faiblit, la nostalgie revient régulièrement à l’affiche. Les années 80 ont rempli les salles de Nihao, Li Huanying, de Jia Ling, il y a trois ans. Cette fois, c’est donc le Shanghai des années 90.


Lire la suite sur RFI