• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bloquer un éternuement : attention, ce réflexe peut avoir de graves conséquences sur votre santé

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bloquer un éternuement pourrait avoir de lourdes conséquences allant de lésions aux tympans à la rupture d'anévrisme. Explications.

Généralement, l'éternuement survient en conséquence d’une irritation de la muqueuse nasale liée à la présence d’une poussière. Comment ça fonctionne ? "Sur les bronches, des cils battent de bas en haut comme un tapis muqueux. Pour les grosses poussières, il peut y avoir un impact qui provoque un réflexe bien connu : l’éternuement", détaille le Dr Christian Recchia.

Mais le réflexe est souvent le même pour tous, se boucher le nez ou fermer la bouche. Pourtant ce geste anodin peut avoir de lourdes conséquences pour la santé. En Angleterre, un homme de 34 ans a été victime d’une déchirure à l’arrière de sa gorge après avoir réprimé un éternuement. Le scanner a confirmé que la pression de l'air était en cause.

"Ne vous bloquez pas l’éternuement car vous pouvez provoquer une hyperpression intra pulmonaire, des lésions alvéolaires. Vous pouvez provoquer des blocages du retour veineux du crâne ce qui peut causer une hyperpression crânienne temporaire", met en garde le Dr Christian Recchia. En effet, à cause de ce mauvais réflexe vous augmentez la pression au niveau du nez, de la gorge, des oreilles et du cerveau.

Selon une étude publiée dans le BMJ Case Reports en janvier 2018, empêcher un éternuement pourrait altérer les tympans et, dans des cas encore plus rares, causer une rupture d'anévrisme dans le cerveau. Ce phénomène peut également provoquer des problèmes pulmonaires car l’air est bloqué dans la poitrine entre les deux poumons. Selon les chercheurs, réprimer un éternuement pourrait même conduire à "la perforation de la membrane tympanique et même à une rupture d’un anévrisme cérébral".

Baisse de l'audition

Cité par Ouest France, le Dr Jean-Michel Klein, vice-président du Syndicat national des médecins spécialisés en oto-rhino-laryngologie (Snorl) explique que retenir son éternuement peut causer "des œdèmes de l’œil, mais également provoquer des maux de tête violents, des saignements de nez et même des syndromes méningés". Dans certains cas, ce réflexe peut impacter le tympan et l'audition en raison de l’augmentation subite de la pression de l’air.

Dans les cas les plus graves, la situation peut être dramatique mettait en garde le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste, cité par Europe 1 en 2018 : "Retenir un éternuement peut même causer une rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau en raison de l’élévation momentanée de la pression artérielle, causant ainsi la mort".

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Quand quelqu’un fait un AVC devant vous, vous n’avez que quelques minutes pour le sauver. Voici ce qu’il faut faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles