Bloquée à Kaboul, l'athlète Zakia Khudadadi doit abandonner son rêve de Jeux paralympiques

Zakia Khudadadi devait devenir à Tokyo la première femme afghane à participer aux Jeux paralympiques. Mais la prise de pouvoir des talibans la force à abandonner son rêve.

Le 24 août prochain, Zakia Khudadadi aurait dû défiler fièrement lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques de Tokyo. A 23 ans, cette athlète afghane serait devenue la première femme à représenter son pays lors de l’événement. Mais la spécialiste du taekwondo, qui devait s’envoler avec Hossain Rasouli - seul autre représentant afghan aux Jeux paralympiques – a dû abandonner son rêve. Alors qu’il y a encore quelques jours, elle s’imaginait entrer dans l’histoire du sport, elle est désormais l’une des victimes collatérales de la situation politique en Afghanistan. Profitant du retrait des troupes américaines sur place, les talibans ont repris le pouvoir en quelques semaines, forçant le président élu à fuir et provoquant des scènes de chaos à l’aéroport de Kaboul alors qu’une partie de la population tentait lundi de s’échapper. Bloquée dans la capitale afghane, Zakia Khudadadi n’a pas trouvé de moyen de s’envoler pour Tokyo et ne pourra se rendre à temps au Japon. «Malheureusement, le Comité National Paralympique afghan ne pourra pas participer aux Jeux de Tokyo 2020. A cause de la situation actuelle dans le pays, tous les aéroports sont fermés et il n’y a aucun moyen de voyager jusqu’à Tokyo», a confirmé un porte-parole du Comité International Paralympique.

La nouvelle a également été annoncée lundi par le chef de mission afghan Arian Sadiqi. «Malheureusement, en raison de la situation actuelle en Afghanistan, l’équipe n’a pas pu quitter Kaboul assez vite», a-t-il déclaré. Il a ajouté que les athlètes avaient tout fait pour trouver des vols mais que les prix avaient explosé depuis que les talibans ont pris le contrôle de plusieurs villes, rendant les perspectives de quitter le pays presque impossibles.(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles