Un monde sans Les Débrouillards

Takwa Souissi
image

Certaines annonces du gouvernement Couillard font réagir, d’autres passent comme dans du beurre. Et d’autres font carrément exploser.

C’est le cas de la toute nouvelle annonce de compressions touchant le magazine scientifique pour jeunes Les Débrouillards. En fait, c’est la maison d’édition Les Publications BLD, éditant notamment Les Débrouillards et Les Explorateurs, qui est directement touchée.

En effet, depuis sa création il y a 30 ans, la maison d’édition profitait d’une subvention atteignant 175 000 $ par année de la part du gouvernement du Québec. Or, pour la première fois de son histoire, la subvention ne sera pas renouvelée, rapporte Le Devoir. La subvention représentait près de 7% des sources de revenus du magazine, ce qui n’est pas négligeable. Apparemment, le gouvernement souhaite investir son argent dans la sensibilisation scientifique pour les jeunes plus âgés. Les Publications BLD se concentre notamment sur les enfants de 6 à 14 ans.

Sur Twitter, la réaction ne s’est pas fait attendre. En quelques heures à peine, plus de 600 messages en lien avec Les Débrouillards ont été écrits, partagés auprès de 2,3 millions d'abonnés selon Influence Communication. Il faut dire qu’un nouveau mot-clic a vu le jour pour réagir contre cette annonce : #Sanslesdébrouillards.

À quoi ressemblerait votre monde, #Sanslesdébrouillards?

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.