Paralysé, il vit le pire cauchemar…

Même s'il était paralysé, le patient entendait tout… mais ne pouvait pas réagir. Dans un hôpital suédois, il était prisonnier de son lit, victime d'une hémorragie cérébrale.

Les médecins, craignant que le cerveau de Jimi Fritze n'allât pas s'améliorer, ont discuté ouvertement de la possibilité de récolter ses organes pour en faire des dons.

L'homme de 43 ans ne pouvait qu'écouter passivement la conversation, seul dans son cauchemar.

Ses proches s'étaient même réunis autour de son lit, afin de lui dire leurs derniers adieux.

Trois jours plus tard, une médecin, en retour de vacances, a analysé les résultats d'examen du cerveau de M. Fritz. Et son pronostic était, disons, beaucoup plus optimiste que celui de ses collègues!

Elle a aussitôt demandé à l'équipe médicale d'injecter de la cortisone au patient, afin de réduire son inflammation cervicale. Trois semaines plus tard, il s'était enfin «réveillé». C'est à ce moment que l'homme a pu raconter l'horreur de son expérience à sa famille.

Heureusement, son état s'est amélioré au point où il a retrouvé une partie de ses fonctions motrices. Il poursuit maintenant l'hôpital afin de recevoir un dédommagement pour la terrible détresse qu'il a subit.

Un porte-parole de l'hôpital a déclaré que tout sera fait pour comprendre ce qui s'était produit.

Source : Daily Mail

Suivez @PaulTherrien sur Twitter