La Californie subirait sa pire sécheresse en 500 ans

paul_therrien

Depuis trois ans, l'État de la Californie est aux prises avec une sécheresse persistante, et la situation sera bien pire dans quelques mois.

Des scientifiques de l'Université de Berkley croient que 2014 et 2015 pourraient être les années les plus sèches que le Golden State ait connues au cours des cinq derniers siècles.

Et cela a de quoi inquiéter les Californiens…

En conséquence de la carence de pluie, les feux de brousse et de forêt se répandent, l'eau potable se fait rare, les coûts énergétiques montent et l'agriculture va souffrir.

Ce dernier aspect touchera le reste des États-Unis, car la Californie produit la moitié des fruits et des légumes du pays, en plus d'une part considérable des produits laitiers et du vin.

En ce moment, selon le United States Drought Monitor, la majorité des territoires de l'État connaît une sécheresse «extrême». Autour de 10 % de la Californie est sous l'emprise d'une sécheresse «exceptionnelle».

Cette semaine, 17 communautés sont à risque de manquer d'eau.

Selon le département des ressources en eau de la Californie, l'État aurait besoin de précipitations importantes de pluie ou de neige tous les deux jours, d'ici le mois de mai, pour refaire le plein en eau.

Comme cela est statistiquement improbable, les autorités demanderont aux citoyens de réduire leur consommation quotidienne d'eau par 20 %. Mais déjà, à la mi-janvier, l'état d'urgence a été déclaré par Jerry Brown, le gouverneur de la Californie.

Depuis le début de l'année, près de 500 feux ont fait rage sur le territoire californien, brûlant plus de 450 hectares, soit 10 fois la superficie moyenne pour le mois de janvier.

La crise que connaît la Californie actuellement avait été prédite en 2005 par un scientifique à l'université de Santa Cruz. Jacob Sewall a utilisé des modèles informatiques sur les changements climatiques à venir au cours des 30 à 50 prochaines années. Il a conclu que les précipitations annuelles dans le sud-ouest des États-Unis baisseraient de 40 % sur cette période.

Source : Grist

Suivez @PaulTherrien sur Twitter