Cannes et ses actrices mythiques

Festival de Cannes

Que serait le Festival de Cannes sans ses somptueuses actrices ? Objets de tous les regards et de toutes les convoitises, adorées ou détestées, elles sont l'incarnation d'une féminité absolue et joignent la beauté des paillettes à la rigueur artistique.


Diva Adjani

En 1983, les photographes de Cannes déposent leurs appareils et tournent le dos à Isabelle Adjani qui monte les marches pour L'Eté Meurtrier. Ils lui reprochent une attitude de diva et d'avoir refusé de participer à la conférence de presse et au photocall officiel.

BB initials

Pour trouver le financement de Et Dieu créa la femme de son mari Roger Vadim, Brigitte Bardot joue les stars sur la croisette en 1956. BB passera ainsi du rang de starlette à celui de femme fatale grâce au Festival de Cannes.

Explosive Sophia Loren

En 1961, l'icône du cinéma italien Sophia Loren est à Cannes pour présenter le film La Paysanne aux pieds nus de Vittorio de Sica. Les photographes se bousculent lors de sa montée des marches. Elle recevra le Prix d'interprétation féminine.

La femme aux yeux violets

Considérée comme l'une des plus grandes actrices de tous les temps, Elizabeth Taylor profitait de sa présence à Cannes pour organiser des soirées caritatives pour son association de lutte contre le Sida. En 1993 elle mobilisait notamment l'acteur Sylvester Stallone, venu présenter Cliffhanger, pour recueillir des fonds.

Gina Lollobrigida, Miss Italia

Gina Lollobrigida a 25 ans lorsqu'elle monte les marches du Palais des Festivals pour Fanfan la Tulipe. 51 ans plus tard, celle qui fut surnommée « la plus belle femme du monde » est à Cannes pour la présentation du remake de Fanfan la Tulipe avec Vincent Perez et Penelope Cruz.

Romy Schneider, la beauté fragile

En 1959, Romy Schneider, connue pour Sissi l'impératrice, est au Festival de Cannes chaperonnée par sa mère, l'actrice Magda Schneider. La jeune Romy est alors fiancée à Alain Delon.

Catherine Deneuve, éternelle icône

Catherine Deneuve présente Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy en 1964. Le film reçoit le Grand Prix et Catherine Deneuve incarne depuis lors l'idéal féminin. Elle tournera trois autres films avec Jacques Demy, dont Les Demoiselles de Rochefort avec sa soeur Françoise Dorléac.

« Marilyn » Moreau

C'est à Cannes que Jeanne Moreau rencontre François Truffaut en 1958 et qu'il lui propose de jouer dans Jules et Jim. 37 ans plus tard, Vanessa Paradis rend hommage à l'actrice en chantant Le Tourbillon de la vie, la chanson que Jeanne Moreau interprète dans le film de Truffaut.

Le charme à la française

Sophie Marceau est une des actrices préférées des Français depuis La Boum en 1980. En 2006, l'actrice fait le buzz au Festival de Cannes, lorsque la bretelle de sa robe tombe et dévoile subrepticement l'un de ses seins.

La grâce à la Kelly

L'actrice la plus emblématique du Festival est sans doute Grace Kelly. Elle y rencontre le prince Rainier de Monaco, venu assister à la projection de La Main au collet d'Alfred Hitchcock. Elle ne quittera plus le prince Rainier, ni Monaco, dont elle deviendra la princesse jusqu'à son décès en 1983 dans un accident de voiture.

Les actrices ont contribué à la renommée mondiale du Festival par leur présence, et Cannes a su faire de certaines d'entre elles de véritables mythes.