Dix salles de concerts mythiques

Célèbres pour leur architecture, leur acoustique, leur histoire ou leur capacité, ce sont les dix endroits, plus ou moins connus dans nos contrées, où nous vous conseillons d'aller un jour jeter une oreille lors d'un tour du monde.

La Haçienda à Manchester
Entièrement financée par les recettes du groupe New Order qui finira endetté par la Haçienda (projet du label Factory), cette salle de Manchester a connu des concerts mythiques de new wave même s'ils n'étaient qu'à moitié complets, avant d'organiser des raves qui sont restées dans l'histoire de l'arrivée de la house en Europe. Le lieu, à l'entretien et au design hors de prix, était aussi sur-dimensionné et a fermé définitivement en 1997 en raison des gangs qui rendaient le lieu hors de contrôle.

Le CBGB à New-York
Country, Bluegrass, Blues and Other Music For Uplifting Gormandizers, c'était l'appétissant programme du très rock CBGB qui, en 1973, faisait résonner des groupes du New-York underground qui poseraient les bases du punk-rock, comme Television ou les Ramones. Un film, qui ne sera pas le premier à documenter les plus belles heures de ce club, viendra atomiser les salles en 2013.

L'Olympia à Paris
Bruno Coquatrix a imaginé cette salle parisienne où ont joué Piaf, les Stones, en dépoussiérant le lieu et ouvrant des portes magiques, dont l'une donnait sur une salle de billard, qu'il a conservée. Pour la survie du lieu où le rideau rouge se lève de nos jours 320 fois par an, Edith Piaf y a autrefois laissé ses recettes..

Slane Castle à Dublin
Le château de Slane reçoit dans sa cour les plus grands concerts d'Irlande. U2 a naturellement investi ce lieu historique datant du 18ème, autant pour y composer l'album The Unforgettable Fire en 1984 que pour y enflammer le public en live, comme les Red Hot qui y ont enregistré un album live.

Le Madison Square Garden à New-York
Arène plantée au cœur de Manhattan, le Garden, comme on l'appelle intimement, est l'une des salles les plus célèbres au monde. Le basket et le hockey y ont leur place autant que les stars de la musique pour qui c'est souvent l'achèvement ultime. Phoenix y a donné un concert en 2010 qui avait tout d'un couronnement de sa carrière avec le renfort du duo Daft Punk qui l'a rejoint sur scène.

Le Red Rocks Amphitheatre dans le Colorado
Situé dans le parc naturel de Red Rocks, l'amphithéâtre a une acoustique vibrante unique grâce à sa scène prise en sandwich entre deux énormes rochers. Neil Young y a enregistré un album live, comme bien d'autres icônes appréciant l'écho flatteur et la nature couleur vermillon qui fait office de rideau rouge.

L'Opera House de Sydney
Un architecte danois, Jørn Utzon gagne en 1957  un concours pour signer le design de l'opéra de Sydney. Tel Fitzcarraldo, il dépasse les délais et les budgets de son opéra de rêve qui restera une chimère puisqu'il est remplacé en 1973. Aujourd'hui l'architecture hors du commun de l'opéra en font l'un des monuments les plus symboliques de l'Australie, et la programmation est forcément à la hauteur de la réputation de cet écrin.

Le Paradiso à Amsterdam
Une église d'Amsterdam du 19ème siècle s'est transformée en Paradiso des fans de musiques hérétiques. On doit sa conversion en temple du sex & drugs & rock'n'roll à des hippies. Assagie depuis, elle reçoit la crème des groupes de la contre-culture.

Le Dalhalla en Suède
Le Dahlalla est l'une des salles les plus atypiques du monde puisqu'elle est tout en rock ! Cet amphithéâtre grec semble posé sur le lac Slijan à Rättvik, dans un décor de roches, qui en raison du climat suédois n'est ouvert qu'en été. Opéras et concerts jazz, rock ou pop qui passent par là restent forcément gravés dans les mémoires.

Wembley Stadium à Londres
Lieu de concerts de tous les records par sa capacité imposante et son aura, ce stade surplombé d'une arche immense est situé au nord de Londres. Il concentre les deux passions des Anglais : la musique (surtout rock, Springsteen qui y jouera bientôt) et le football, le tout dans une nouvelle configuration permettant d'accueillir 90 000 personnes. C'est aussi l'un des stades les plus coûteux de l'histoire, et il le vaut bien, puisque sa scène a déjà connu le Moonwalk de Michael Jackson et était le théâtre des festivités des derniers Jeux Olympiques d'été.

QUIZ ANNEE 2013

Question 1

Qui chante sur le tube des Daft Punk Get Lucky ?

Options du sondage
  • Pharrell Williams
  • Julian Casalancas
  • Nile Rodgers
1
2
3
4
5