Des DJs devenus des stars mondiales

bob sinclarbob sinclar

Le métier de DJ aura tardé à être reconnu, mais grâce à la house de Detroit, le passeur de disque est enfin reconnu en tant qu’artiste, et devient même plus riche et rentable que bien des groupes. Avec le nouvel avènement de la dance music, ils remplissent les stades et sortent de l’ombre en volant la vedette aux popstars dépendantes des hits qu’ils sont les seuls à pouvoir produire pour elles.. Voici la liste des DJs les plus célèbres du moment, qui figurent presque tous au classement des DJ les mieux payés de l’année 2012 par le magazine américain Forbes.

Tiësto
Originaire des Pays-Bas, Tiësto monte les basses dans le rouge et rafle environ 180 000 euros par set. En 2003, il devient le premier DJ à remplir un stade de 25 000 places assises, quoique peu de personnes sont restées sur leur siège. Il est aussi le premier DJ invité à une cérémonie des Jeux Olympiques.
Voir la vidéo

Skrillex
Moqué ou adulé, Sonny Moore, mieux connu sous le nom de Skrillex ne laisse personne indifférent avec sa coupe punk futuriste et le son “brostep” si particulier devenu sa signature, même si selon les sensibilités, on peut y détecter le bruit d’une ferrailleuse ou une révolution sonore qui a remporté déjà 3 Grammys. Malgré ses détracteurs, il devient en 2012 le second DJ le mieux payé du monde.
Voir la vidéo

Swedish House Mafia
Le trio de producteurs scandinaves est resté dans l’ombre pour parrainer des stars de la pop en leur composant des hits (même pour Britney Spears) avant d’imposer sa place de patron à un large public qui en redemande. Swedish House Mafia a eu l’honneur d’être le premier groupe électronique en tête d’affiche du fameux Madison Square Garden de New York.
Voir la vidéo

Steve Aoki
Ancien activiste du mouvement punk-hardcore, Steve Aoki a trouvé en l’électrique un autre moyen de faire monter les décibels. Ce business man passionné de féminisme a fondé son label Dim Mak où il signe des succès majeurs de l’électro en même temps que des séries de t-shirts, des casques... Sa réputation de DJ n’est plus à faire puisqu’il a cette année dynamité 200 clubs et festivals, mais il se fait aussi plus largement connaître à travers ses remixes ou collaborations avec Kid Cudi, Armand Van Helden et même LMFAO.
Voir la vidéo

David Guetta
La French touch dans son virage le plus commercial est forcément incarnée par David Guetta, dinosaure électro qui enflamme les dancefloors depuis ses débuts à la belle époque des Halles il y a plus de trente ans. En 2012 les marques se l’arrachent, mais les stars de la pop américaines aussi. Aux USA il a enfin fait un carton avec son album Nothing But The Beat qui réunit le haut du panier du Billboard , à savoir Snoop Dogg, Akon et Nicki Minaj.
Voir la vidéo

Deadmau5
Le Canadien à tête de souris a fait son trou dès 2007 en construisant une image de marque atour de son personnage, en soignant les visuels, et bien sur sa techno minimale imparable avec une touche de house fédératrice, qui lui vaut de figurer chaque année parmi les classements des plus grands DJs actuels et de figurer en haut de l’affiche des meilleurs festivals électro.
Voir la vidéo

Avicii
Le producteur de house suédois Avicii aura réussi à s’imposer en quelques titres à peine. Son single "Levels" lui vaut la reconnaissance de ses pairs et du public. A 22 ans, il est devenu le poulain favori des clubs, dont la mise totale lui a permis de remporter 7 millions de dollars.
Voir la vidéo

Bob Sinclar
A l’instar de David Guetta, Bob Sinclar est de la vieille école de la French touch mais aura mis du temps à percer avec ses platines à l’étranger. Mais avec une mallette d’homme d’affaire au bras gauche et une de disques à la main droite, il parvient à ne pas se faire oublier en réunissant sur Disco Crash, Sean Paul, Snoop Dogg, Sophie Ellis Bextor et Pitbull.
Voir la vidéo

Diplo
Icône du label Mad Decent, l’Américain Diplo multiplie les projets puisqu’il est avec Switch la moitié des flamboyants Major Lazer. Son éclectisme musical lui permet de faire rayonner des musiques pointues comme le baile funk jusque dans les clubs les plus mainstream de la planète.
Voir la vidéo

Afrojack
Producteur pour Pitbull, DJ sur la BBC et dans les clubs les plus prestigieux, le Hollandais Afrojack est une diva de l’électro au C.V. à  rallonge qui se distingue aussi des autres DJs pour être l’ex très médiatisé de Paris Hilton et être en possession d’un jet privé.
Voir la vidéo

QUIZ ANNEE 2013

Question 1

Qui chante sur le tube des Daft Punk Get Lucky ?

Options du sondage
  • Pharrell Williams
  • Julian Casalancas
  • Nile Rodgers
1
2
3
4
5